Publié dans Avis, conseils, expériences personnelles, Parentalité

Wonder-woman, Wonder-mum ou Wonder-both ?

Comme des millions de femmes en France, je dois concilier ma vie de jeune maman avec ma vie de femme active, et ce n’est pas de tout repos.

Il est à mon sens primordial de trouver le bon équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle. Il est néanmoins hors de question pour moi de sacrifier une de mes deux casquettes mais il est encore moins envisageable de privilégier mon travail à mes enfants. Je reste persuadée qu’il est dans mon cas possible de concilier les deux en ayant une bonne organisation du temps et des tâches (j’y travaille toujours).

Pour vous illustrer mon quotidien, les jours de semaine :

6h45 : réveil (même le coq dort encore)
7h : réveil des bébés et de Papa, habillage et toilettes des bébés
7h30 : petit déjeuner de toute la famille
7h45/8h : départ pour le travail (Papa dépose les bébés pour 8h30/9h à la crèche en général)
8h30 : arrivée au travail
17h30 : départ pour la crèche
18h : arrivée à la crèche, compte-rendu de la journée, habillage, cache-cache
18h20 : arrivée à la maison, déshabillage des bébés et préparation (mise en bol du plat et mise en bib du lait en fait) du repas des bébés pour gagner du temps
18h40 : douche de Richard (avec Raphaël dans la chaise haute derrière moi)
19h : douche de Raphaël (avec Richard dans la chaise haute derrière moi)
19h30 : repas des bébés (légumes + bib) et arrivée de Papa
20h : coucher des bébés (chacun reste à côté d’un des jumeaux jusqu’à ce qu’ils s’endorment)
20h30 : ça y est ils dorment ! Maman et Papa vont manger
21h30 : petite pause bien méritée puis douche
22h15 : au lit pour Maman (avec les poules ^^)
23h30 : premier réveil de Raphaël (tous les soirs ! Si si)
2h30 : deuxième réveil de Raphaël (tous les soirs ! Si si bis) : une fois sur deux il finit dans notre lit
6h15 : troisième réveil de Raphaël (tous les matins ! Si si) : une fois sur deux il se rendort jusqu’à 7h
Et hop, rebelotte avec une journée type !

Clairement, des journées de 24h ne suffisent plus, même quand seules 5h sont réservées au sommeil… mais je pète la forme !

Très honnêtement, je ne sais pas d’où je tire mon énergie mais je ne peux pas réellement dire que je me sens HS. Je suis effectivement fatiguée moralement (entre les responsabilités au travail et celles à la maison) et physiquement (les muscles trinquent, évidemment quand je porte régulièrement 2 x 10kg moultes fois dans la journée) mais je garde la pêche. Et pour ça, je pense que c’est grâce à ces petites « astuces » qui me détendent :

ZEN’ATTITUDE : Je reste calme 70% du temps, j’essaie de gérer les tracas ou les aléas du quotidien avec sérénité (ma devise c’est qu’à chaque problème il y a sa solution), j’essaie de ne pas m’énerver et de ne pas crier et je tire au plus possible les côtés positifs de chaque situation.
LE PETIT OISEAU VA SORTIR : Je ris et souris beaucoup, ça fait du bien au moral, ça fait du bien aux autres qui vous le rendent bien et ça, ça donne du baume au cœur et aide à affronter la fatigue et les frustrations.
IL VA YA AVOIR DU SPORT : Je fais du sport, tout du moins j’essaie, 1 à 2 fois par semaine en cours collectifs (Zumba entre autres) : ça défoule, ça fait du bien au corps et au mental et ça génère de la bonne fatigue pour une nuit (de 5h entrecoupée, certes) détendue.
PAUSE LECTURE : Je lis dès que je peux, ça me permet de m’évader dans un monde qui m’est propre et ça relaxe.
CUP OF TEA : Je bois éééééééééénormément de thé : c’est chaud, c’est doux, c’est réconfortant, j’adore !
BABY ON BOARD !! Et surtout, je passe le maximum de temps avec mes enfants, à les enlacer, les embrasser, les taquiner, les bisouter. C’est fou comme les regarder jouer, s’émerveiller, découvrir, grandir, rire ensemble, pleurer, crier, dormir, manger… donne un sens à ma vie et à ces journées à rallonge. Et, c’est une vérité pour mes enfants, le fait de passer du temps avec eux les apaise, ils sont plus calmes, plus sereins, moins « tout fous ». Ils prennent le temps de jouer avec moi, se laissent lire des histoires…

C’est certainement le lot quotidien de plusieurs d’entre nous mais c’est aussi probablement beaucoup plus facile à dire (ou plutôt écrire) selon certaines autres, et je comprends.

J’ai bien conscience de faire partie d’une catégorie de personnes chanceuses car je suis bien entourée : un mari engagé dans l’égalité hommes-femmes et qui fait autant que moi à la maison, une mère et une grande sœur géniales très présentes et prêtes à me venir en aide à tout instant, des amis volontaires et généreux qui sont là dès que j’en ai le besoin et des beaux-parents disponibles.

Cette chance, toutes ne l’ont pas et j’ai un profond respect pour ces femmes (que vous soyez mères célibataires, que votre compagnon ait un travail qui lui prend beaucoup de temps ou que votre conjoint ne vous aide pas à la hauteur de vos besoins, etc). Le challenge est d’autant plus important et la fatigue peut atteindre des niveaux insoupçonnés (ma mère est elle-même mère célibataire de 5 enfants depuis ses 39 ans quand j’en avais alors que 6, mais avant ça, c’était déjà tout comme). Vous avez un mérite indéniable et pour cela, bravo !

En tout cas, gardons bien toute en tête que la femme parfaite et la mère parfaite, n’existent pas, stricto sensu. On est (peut-être) la femme parfaite aux yeux de notre homme mais on est sûrement la mère parfaite aux yeux de nos enfants (avant l’adolescence, évidemment !).

Nous faisons au mieux et même si cela peut nous paraître insuffisant parfois, rappelons-nous qu’aucun autre être humain que la femme, endure la fatigue et les souffrances physiques d’une grossesse et d’un accouchement (voie basse ou césarienne) et reprend le cours de la vie quelques jours seulement après, en assumant les nuits blanches, les angoisses d’une jeune mère, les chutes d’hormones, les douleurs persistantes, la reprise du travail, l’éloignement… sans jamais, ou presque, se plaindre ni abandonner. Nous portons, donnons et accompagnons la vie et rien que pour ça, nous sommes des êtres indispensables mesdames les mamans ❤ !

C.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s